Les 6 tips dont tu as besoin avant d’intégrer une start-up

Image module

Ca y est vous avez réussi l’étape ultime, vous allez intégrer une start-up ! Mais êtes-vous sûr d’être complétement prêt ? Afin de vous guider voici une checklist des points à vérifier avant d’intégrer une start-up !

1) Conseil n°1 : Le dresscode : casual

Première chose à savoir : dans la très grande majorité des cas, on n’attendra absolument pas de vous à l’entretien que vous veniez en costard-cravate ou en jupe tailleur ! Dans certains cas ce sera même rédhibitoire.
Start up Dress code = Costard – (Cravate-pantalon)+ jeans + sneakers

2) Conseil n°2 : S’ouvrir aux autres membres de l’équipe (équipe réduite, aftework …)

Dans la majeure partie des cas, intégrer une start-up signifie intégrer une équipe réduite (à titre d’exemple, la moyenne d’effectifs des 9 start-up accélérées chez Impulse est de 6 personnes). L’intégration est donc un élément important de votre réussite : Saisissez toutes les opportunités de sociabilisassions
Start up team < 6 = (Coffee time)^3+afterwork+team building

3) Conseil n°3 : Se préparer à découvrir un nouveau vocabulaire

Toute personne ayant déjà travaillé en entreprise doit déjà être familière avec quelques anglicismes usuels : être « corporate », prévoir un « conf call », élaborer un « process », vous avez sûrement déjà entendu un de ces termes… et bien préparez-vous à entendre tout ceux-ci et plus encore ! #shamelessplug
Start up langage= french business language x English + weird words + made up words

4) Conseil n°4 : Être autonome

Vous aurez, comme dans toute entreprise, des objectifs à atteindre, il faudra savoir aller au-delà. On ne va pas forcément vous donner de tâches précises à exécuter, il faudra que vous alliez les chercher vous-mêmes, sur divers sujets (tech, comm, business developement..)
One job = Business dev + PR + developer + communication+… Everything

5) Conseil n°5 : Intéresse toi à l’écosystème de la tech

Comme nous le dit Jérémy Lejoux de ProcessOut, il faut s’intéresser à la tech, « même si c’est pas ton job ». Typiquement, si vos missions concernent la communication ou le commercial, sans aller jusqu’à savoir coder une toute une application, une connaissance minimale des sujets complexes sur lesquels travaille votre entreprise est indispensable pour être crédible sur les réseaux ou en rendez-vous client. Jérémy rajoute : « ah oui et il faut savoir qui est Xavier Niel ! ».
Start up idols = Elon Musk + Jacques Antoine Granjon + Xavier Niel … etc

6) Conseil n°6 : le Networking

Gardez en tête que, quand vous intégrez une start-up, peu importe votre poste, vous êtes forcément aussi un peu VRP ! Sans aller jusqu’à ne parler que de ça à vos proches, gardez en tête que toute opportunité est bonne pour mentionner votre activité ou, mieux, pour pitcher ! Vous pouvez à tout moment rencontrer un potentiel client, ou mieux, un potentiel investisseur, et il faut donc savoir décrire ce que vous faites de la plus aguichante des façons.
Start up conversation = Anyone +everyone = prospect

Dernier tips… Demander à voir les fondateurs dans un cadre plus détendu. Ce n’est pas nous qui le disons mais Quentin Maurice, CTO de ShipUp, start-up de notre première promo : « j’encourage vraiment les gens qui arrivent en start-up à demander aux fondateurs/fondatrices d’aller boire un verre, si ils sentent que c’est possible et qu’ils/elles sont ouvert(e)s à l’idée. C’est la meilleure façon d’apprendre à les connaitre, de jauger les valeurs de l’entreprise et de s’intégrer à une équipe réduite ».

Image module
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: