Trendy Topic : Rencontre avec…

Le Petit Ballon

Image module

Interview de Martin Ohannessian

Let’s shake some wine up!

On a parlé healthy habits, recettes et cuisine, mais pour accompagner tout cela et se faire plaisir, il fallait bien parler de vin ! Et qui de mieux pour parler de cela que Martin Ohannessian, un des fondateurs de cette petite pépite qui éduque le palais (même des moins initiés) depuis maintenant 7 ans. Une pépite, oui, mais pourquoi ? Déjà parce qu’ils ont réussi à s’implémenter avec succès sur un marché de patrimoine et assez traditionnel, où il n’était pas simple de s’essayer au digital. En effet, nombreux sont qui ont tenté la vente en ligne avant Le Petit Ballon, mais sans succès…

Alors, comment Le Petit Ballon a-t-il fait pour concocter la recette miracle ?

La recette magique

Prenez un « petit nouveau », placez-le sur un marché finalement très traditionnel. Ajoutez une bonne dose de passion, des algorithmes (et oui !) et vous réussirez à disrupter un marché que beaucoup ne pensait pas prêt pour la tech.  Mais le secteur du vin est bel et bien un secteur où il y a toujours des nouvelles idées à apporter, celle du Petit Ballon, c’était de faire de l’achat de vin sur internet une expérience ludique, simple et sans complexe. Et ça marche !

C’est que Martin Ohannessian, un des co-fondateurs du Petit Ballon, nous explique dans cette interview. Avec son équipe de choc : Clément Thibault (Directeur Général), Matthieu Lesne (Directeur Développement) et le célèbre Maître Sommelier, Jean-Michel Deluc, il nous raconte l’histoire du Petit Ballon, des ambitions de ce dernier pour concocter la recette du « vin sans baratin ».

On le remercie et on dit MERCI au Petit Ballon de nous conseiller et de nous comprendre même pour les moins connaisseurs d’entre nous.

Enjoy 😉

  •      L’aventure du Petit Ballon, elle a débuté il y a déjà 7 ans, aujourd’hui c’est plus de 60 000 abonnés qui profitent de vos conseils, mais où est-ce que tout a commencé ?  

Tout a commencé quand j’arrivais à la trentaine et je ne savais pas reconnaître un Bordeaux d’un Bourgogne. Le phénomène des box commençait à émerger et l’idée de la box de vin m’est venue. Comme je ne pouvais pas me lancer dans cette aventure sans expertise, je suis partie à la recherche d’un fin connaisseur du vin/ J’ai rencontré plusieurs personnes avant de rencontrer le bon. Puis j’ai fait la rencontre de Jean-Michel Deluc !

  •       Quelle était la mission d’origine derrière la première box affublée du logo « Le Petit Ballon » ?  

Faire découvrir les vins autrement ! Proposer des vins approuvés en termes de qualité par un grand Maître Sommelier pour ne pas à avoir à choisir son vin en rayon, perdu. Maintenant nous souhaitons aussi guider les consommateurs dans leur choix à l’aide d’un algorithme pour faire découvrir les vins qu’ils vont aimer.

  •       Comment faites-vous pour fournir un conseil personnalisé à vos clients sans les rencontrer ?  

Nous avons créé une classification des vins par goût. À ce jour il existe 15 labels, types de vin différent. Nous sommes en mesure de recommander les clients à l’aide de 3 données. La première est un quizz auquel ils doivent répondre, la seconde correspond aux notes qu’ils ont attribué aux vins et enfin aux achats qu’ils ont réalisés.

  •       Vous avez réussi finalement à recréer un service boutique en vendant sur internet et à travers un abonnement avec une box, quelles ont été les clés pour connaître et fidéliser vos clients ? 

C’était tout à fait naturel de nous lancer sur la vente de vin en ligne comme tout e-commerçant. En effet, les abonnés ayant reçu leur box testent, dégustent et s’ils aiment ils souhaitent racheter quelques bouteilles de cette pépite. Proposer la vente de vin en ligne était donc la suite logique de notre service de box. Les premiers acheteurs étaient donc nos abonnés et nous souhaitons maintenant toucher les autres acheteurs.

  •       Un « customer quizz » qui nous ferait presque peur tellement il est efficace et parvient à nous cerner en quelques questions : à quelle(s) technologie(s) avez-vous eu recours pour le mettre en place ? 

Avant de parler technologie, il fait parler expertise et savoir. Ce quizz a été réalisé avec notre Maître Sommelier et cofondateur, Jean-Michel Deluc. C’est lui qui a su connecter les goûts du vin avec des réponses qui ne sont pas explicitement connectées au vin. Ce n’était pas un exercice évident mais nous avons réussi !

  •       S’abonner au Petit Ballon, c’est en quelque sorte recevoir un apprentissage sans s’inscrire forcément à un cours d’œnologie. Pourquoi avoir fait appel à des sommeliers plutôt que des œnologues ? 

Les sommeliers sont concentrés sur le service du vin, l’instant de la dégustation, le plaisir en somme. L’œnologue est lui un chimiste de formation. C’est un scientifique qui est plus intéressé au processus de vinification, à tout ce qui se passe avant l’ouverture de la bouteille. Le sommelier était donc plus en mesure de parler un langage qui parle aux consommateurs.

  •       Aujourd’hui, quand on achète on veut savoir d’où ça vient et pourquoi on l’achète, comment est-ce que Le Petit Ballon répond à ce besoin ? 

Nos fiches vins dans les box, les fiches produits téléchargeables en ligne, nos vidéos de dégustation sont des contenus très travaillés chez nous pour justement donner toutes les clefs au consommateur final. Cela répond à un devoir de transmission de la connaissance mais aussi de transparence. Comme l’envie de connaitre ce que l’on mange, les consommateurs souhaitent savoir ce qu’ils dégustent. En plus nous avons beaucoup de choses à raconter. Le vin est attaché à une histoire, un terroir…

  •       Vous avez démarré avec des abonnements à une box, en plus aujourd’hui vous vendez sur internet, en boutique rue du Rocher et sur « La Cave » de vente-privee.com, comment s’est passée cette évolution ?

Et bientôt dans une nouvelle boutique dans le XVe à Commerce ! Cette évolution a été naturelle. Comme je vous l’ai expliqué plus haut c’était une poursuite du service que de proposer la vente de vin en ligne. Pour la boutique, nous sommes arrivés sur le retail car nous souhaitions un showroom et puis finalement des personnes passaient le pas de la porte pour acheter du vin et pas seulement récupérer des box… On s’est dit qu’il y avait un créneau.

Aujourd’hui nous avons une très belle vitrine chez vente-privee. Nous avons beaucoup de passerelles entre nos deux sites. En juin dernier nous avons proposé un beau catalogue sur la marketplace vin de vente-privee. Notre profil vin est aussi utilisé sur vente-privee.com Un bel avenir nous attend !

  •       En termes de communication, on aime Le Petit Ballon pour ses images d’évasion, ses designs graphiques, simples et ludiques, ainsi que son horoscope qui nous est devenu indispensable ! Avez-vous toujours imaginé Le Petit Ballon comme cela ? 

Depuis le début nous souhaitions avoir une approche nouvelle, dépoussiérée loins des couleurs rouge bordeaux, le marron que l’on peut parfois trouver chez tous les acteurs historiques et classiques du vin. C’est mon petit frère Augustin alias Moop qui a créé tout cet univers qui est travaillé chaque mois par notre DA et nos illustrateurs. Nous souhaitions casser le codes pour toucher une audience nouvelle, plus jeune, qui aime le vin mais qui n’y comprend pas grand-chose.

  •       Le petit mot de la fin : notre jeu concours sur la thématique de l’été « Vin et Gastronomie » a pour but de challenger notre communauté et de lui faire imaginer le « Food & Beverage » du futur, au Petit Ballon, vous imaginez ça comment ?

Rooo la bonne question. En tant que client ce dont je rêverai :

– C’est de pouvoir profiter d’une expérience qui me fait entrer dans l’univers du produit et qui me donne la sensation de l’avoir gouté (avec des odeurs, des textures, des images, des vidéos…)

– C’est aussi que vous puissiez me dire si je vais aimer tel ou tel produit (grâce à votre connaissance des clients)

– Et qu’il y ait une transparence et une traçabilité sur les produits – d’où viennent-ils ? s’ils ont été transformés ? ….

Image module
Image module
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: