Les 6 tips pour monter sa start-up

Image module

Créer sa start-up est un long voyage qui peut parfois être compliqué surtout quand on ne s’y connaît pas trop. Alors voici les 6 conseils indispensables pour se lancer

1) Conseil n°1 : Votre idée répond-elle à une vraie demande ?

La capacité de savoir pivoter est un des piliers de l’entrepreneuriat. Mais « pivoter », qu’est-ce que c’est ? Changer d’idée ou de marché, pardi !
Car c’est bien beau d’avoir des idées, mais faut-il encore qu’elles matchent avec un marché ! Votre concept doit donc s’accorder avec une demande importante, impérative (urgente) et solvable !

2) Conseil n°2 : Monter une équipe solide

Comme le disait si bien notre copain Térence, COO de Shipup : « Le plus important c’est l’équipe ! »
Les investisseurs parient surtout sur la team, plus que sur le projet. Ce n’est pas une équipe de stagiaires en stage de découverte qui saura faire tourner votre boîte, donc armez-vous d’associés complémentaires !

3) Conseil n°3 : Elaborer des supports de communication bétons !

La création d’une communauté est un élément phare dans l’élaboration de votre projet, alors on ne lésine pas avec les outils de communication (blog, réseaux sociaux, etc) !
Indispensables pour faire de la veille concurrentielle, ou même juste récolter des feedbacks

4) Conseil n°4 : On n’oublie pas le cahier de charges

Qu’est-ce que c’est ? Voilà une belle définition Wikipédia : « Le cahier des charges fonctionnel (CdCF) est un document formulant le besoin du client, au moyen de fonctions détaillant les services rendus par le produit et les contraintes auxquelles il est soumis. »
C’est une étape vitale pour la réussite de votre projet.

5) Conseil n°5 : Développer un prototype

Comment comptez-vous séduire des investisseurs ou des early adopters sans prototype adéquat ?
Pas besoin d’un prototype hyper élaboré tant que vous êtes focus sur les fonctionnalités principales, et que surtout… ça marche !

6) Conseil n°6 : Comment obtenir des financements ?

Attention, chaque chose en son temps ! Ne cherchez pas tout de suite des investisseurs, mais cherchez surtout à vous faire connaître (évents, salons, startup weekends) et n’oubliez pas d’approcher des groupes de Business Angels ! Il est impératif d’être sûr de votre pitch (PS : Entrainez-vous à fond !)

Dernier tips… Vous êtes votre propre patron, alors cassez les règles !

Image module
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: