Trendy Topic : La Food & les Millenials

Image module

« Moi, les autres et la planète »

Un article de Pauline Le Guilcher

Ah les millenials, on en parle beaucoup et ça nous semble normal ; Ils sont créateurs de tendances clés dans notre société, porteurs de nouveautés, ambassadeurs de nouvelles façons de penser. Connus pour leurs nouveaux comportements digitaux, ils sont aussi aux prémices des tendances de la food. Ils influencent de multiples façons notre consommation : ouverts d’esprit et curieux, ils aiment essayer de nouvelles saveurs, adorent la cuisine ethnique et font émerger des nouveaux mindsets : végétarien, végétalien, flexitarien. Si vous trouvez que les menus changent, se complexifient ou s’ouvrent aux nouvelles textures, sachez que nos chers millenials en sont les initiateurs.

Transparent et naturel, tu seras :

Les millenials « sont ce qu’ils mangent ». Pour eux, les aliments jouent un rôle prépondérant dans la façon dont ils se sentent et dans la détermination de leur humeur. C’est pourquoi, ils cherchent des produits qui leur donnent de l’énergie, leur procurent un apaisement ou les rendent tout simplement heureux. Pour ça, ils demandent à connaitre les origines des produits consommés, recherchent des ingrédients naturels et veulent connaître leur traçabilité. Les grands producteurs ne peuvent plus l’ignorer, ils transforment notre société : étiquettes informatives sur les produits, applications permettant d’être en contact direct avec les producteurs, « Made in France », « juste prix » pour les producteurs, produits labélisés ; autant de nouveautés impulsées par cette génération.

Un état d’esprit, tu changeras :

Les millenials redéfinissent le concept « d’esprit sain dans un corps sain ». 96 % d’entre eux sont persuadés que l’alimentation est le meilleur moyen de contrôler leur santé. Mais si vous demandez à un millenial ce qu’est un aliment « sain », il ne vous dira pas « faible en calories » ou « riche en fibres », il vous dira plutôt, qu’un aliment sain provient d’une nourriture naturelle, biologique, locale ou durable. Et cette sensibilisation, nous la retrouvons dans leur manière de consommer : les commerces de proximité ont la cote, les apps telles que Yuka émergent, le « direct to consumer » ou encore les AMAP se développent.

Le slow life, tu entraîneras :

Aujourd’hui, les millenials consomment moins mais mieux, on parle de « Slow Life ». Ils choisissent ce qu’ils mangent et sont prêts à dépenser plus pour manger mieux. Une « déconsommation » qui affecte particulièrement la grande distribution où tout l’enjeu sera de proposer des montées en gamme pour vendre plus cher et pousser la croissance en valeur. Bémol pour la grande distribution, mais vrai atout pour les petits commerçants et spécialistes qui peuvent (enfin !) jouir de nouveaux usages en leur faveur.

La planète, tu protégeras :

Les millenials sont très attachés à la consommation locale, pour eux consommer local signifie préserver la planète et privilégier les circuits courts. Ils sont adeptes des courses quotidiennes afin de pouvoir adapter leurs achats à leur consommation réelle et ainsi éviter le gaspillage. Et même s’ils ne sont pas tous prêts à renoncer à la consommation de viande, 8 % des millenials se disent végétariens et 2 % adeptes du véganisme. Dans cette logique de « néo-food », ils sont 43 % à se dire prêts à intégrer des insectes dans leur alimentation afin de réduire leur consommation de viande !

Le mix’n match, tu créeras :

Entre les millenials et la food, ça matche énormément et même, ça mix’n match la nourriture. Cette génération veut sortir de sa zone de confort, voyager, connaitre la cuisine du monde, tester des expériences sensorielles différentes. Une génération qui se sent unique et le traduit par l’envie de mixer des aliments inhabituels pour définir une nouvelle forme de cuisine qui casse les codes des plats traditionnels. Brochettes d’insectes, burgers sushi, dessert aux champignons ; la fusion dans la food est représentative de ce qu’ils sont : créatifs et en recherchent d’unicité pour faire évoluer les mœurs.

Le  bonheur dans l’assiette tu provoqueras :

On parle beaucoup du bien manger et de cette obsession pour la planète. Mais il ne faut pas oublier que les millenials sont en quête du bien vivre et de plaisir gustatif, ils sont d’ailleurs initiateurs du concept « lifestyle autour du bien-être raffiné ». Dans cette logique, les moins de 30 ans allouent une part importante de leur budget aux sorties au restaurant entre amis ou en famille et ils se font aussi plaisir en se faisant livrer directement des bons plats à domicile. La livraison de nourriture « prête à consommer » pourrait représenter 10% du marché total des ventes de produits alimentaires, soit passer de 35 milliards de dollars de parts de marché aujourd’hui à 365 milliards de dollars d’ici 2030.

Alors autant vous dire que les habitudes alimentaires de cette jeune génération ont un réel impact sur l’ensemble du marché alimentaire et nos nouveaux modes de consommation.

Image module
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: